New Army Reveal: Thousand Sons!

Je vous l’annonçais dans mon précédent post: j’ai commencé une nouvelle armée depuis décembre, et je viens d’atteindre le palier des 1000 points! Voici donc rejoindre, en grande pompe, les Thousand Sons.

Je l’avais initialement commencée pour jouer avec mon teammate Geoffrey, qui pilote une armée de Nurgle, pour jouer un tournois de 2×750 points au Warhammer Paris 1. Nous avions donc en tête de jouer les deux légions du Chaos ensemble.

En terme de hobby, cela représentait un nouveau challenge pour moi car, croyez le ou non, je n’avais jamais peint un seul Space Marine de ma vie. Habitué aux armures sinueuses, délicates et très fines des Aeldari, m’attaquer à des volumes beaucoup plus prononcées comme ceux des Marines représentait en soit, un défi. J’avais envie de jouer du Chaos pour changer un peu et très naturellement, je me suis tourné vers les Thousand Sons, dans leurs superbes armures ouvragées, avec leurs magnifiques figurines. J’étais également rassuré de constater que les Marines étaient suffisamment grands pour ne pas être ridicules comparés aux nouveaux Primaris.

Au terme de sessions de peinture prolongées, nous avons tout de même réussi à aligner nos 750 points respectifs entièrement peints et notre armée combiné était superbe à regarder! Bon, malheureusement, nous n’avons pas fait long feu au tournoi mais l’envie de progresser dans les Thousand Sons était là. J’ai pris goût à peindre ces figurines et je suis heureux de désormais pouvoir les exposer dans ma vitrine.

Voici donc quelques clichés :

The minds of gods are not for mortals to know or to judge. Accept that Tzeentch has a place for all of us in his grand scheme, and be happy in the part you have to play.

– Magnus the Red.

J’ai commencé par les Rubric Marines tout simplement parce que c’est l’unité la plus emblématique des Thousand Sons : ces Marines de poussière, enfermés dans leurs armures aux allures égyptiennes sont tout simplement fantastiques et font partie des figurines les plus réussies de GW. Mais ils m’ont demandé un énorme travail de peinture : ils regorgent de petits détails qui allongent significativement le temps de peinture. Il faut dire aussi que je ne me suis pas facilité la tâche en sous couchant les figurines en Mechanicus Standard Grey plutôt qu’en Retributor Armor, comme c’est l’usage. En réalité je suis plutôt content de ce choix: je maîtrise mieux les variations de couleurs sur cette base. En plus, j’ai tout peint en pièces détachées pour justement ne pas rater un seul détail!

A ce propos, j’ai trouvé une technique un peu alternative pour faire leurs armures : je ne voulais pas les shader au Nuln Oil ni Drakenhof Nightshade ne peur de perdre la profondeur du Thousand Sons Blue et de trop assombrir la figurine. J’ai un peu écumé les forums de peinture et finalement j’ai shadé les parties bleues avec du Guilliman Blue et je dois avouer que je suis surpris du résultat : le bleu est puissant, profond et ombré dans un bleu marin que j’aime beaucoup. Le reste est éclairci au Ahriman Blue mais je dois dire que l’application de Guilliman Blue que je trouvais très audacieuse, m’a bluffée. Mais j’ai pris un plaisir non dissimulé à les assembler et à voir l’escouade grandir. Au final, les 10 ensemble ont vraiment une présence sur la table de jeu et je ne suis pas mécontent du rendu final. En dernière étape j’ai rajouté quelques decalco, grâce au solvants Micro Set / Micro Sol.

Ma deuxième unité : les Tzaangors. Si au début je n’étais pas du tout fan des figurines, je dois dire qu’en définitive, je les trouve superbes. Et je trouve qu’ils s’intègrent vraiment bien à l’armée avec leurs look aquilin très « tzeentch-iens ». Je suis aussi très content de la couleur bleue très vive que j’ai obtenu avec du Teclis Blue, Lothern Blue et edge de Baharroth Blue. Ici j’ai sous couché en Retributor Armor et peint tout autour des lignes d’or qui parsèment leurs armures, en plus des bracelets et petits bijoux qu’ils portent. J’ai choisi de shader les armures en Druchii Violet pour leur donner un aspect un peu démoniaque et extra-terrestre. J’ai aussi essayé de bien contraster le bleu de leur peau en peignant les petites écailles qu’ils ont sur le torse dans une orange très clair qui rajoute un niveau de profondeur à la figurine. Une fois le processus maîtrisé, ce genre de figurine peut facilement être peinte « à la chaîne » et leurs poses s’y prêtent bien. Mais récemment j’ai pensé à encore une autre alternative : pourquoi ne pas peindre leur peau en noir pour leur donner une aspect « Anubis » (dieu égyptien des morts) à tête de chacal? Si leur tête rappelle tout même beaucoup un mélange d’aigle, et de bouc, je pense que l’illusion pourrait fonctionner…

Vinrent les Enlightened et le Shaman que j’ai, en définitive, peint en même temps que les Tzaangors. Probablement mes figurines préférées de l’armée. J’adore le concept des disques de Tzeentch plutôt que de vulgaires jetpacks. Les figurines ont quand même demandé un peu plus de travail parce qu’encore une fois le nombre de détails sur les disques est inhumain et je voulais absolument les réussir. J’ai peint les disques et les Tzaangors séparément, tout comme le Shaman. Shaman qui m’a donné pas mal de fil à retordre parce que je voulais me donner un peu plus sur la peinture : j’ai essayé de faire pas mal de wet blending sur sa robe rouge orangée. Si le résultat n’est pas parfait, je la trouve quand même franchement réussie. Mention aussi spéciale pour ses plumes!

Avec ces petits gars finis, j’avais envie de m’attaquer à du dur : un Prince Démon. Oui mais voilà, je n’apprécie pas totalement le kit de GW. Il passe très bien pour des armées du Chaos standard mais pour une légion aussi marquée et stylisée que celle des Thousand Sons, je ne pouvais me résoudre à opter pour le Prince Démon aux ailes de dragon et au look finalement très « convenu ». Je voulais lui donner un peu plus de personnalité. Je n’ai pas eu à chercher bien loin pour trouver chaussure à mon pied.

Les reliquats de l’armée des Rois des Tombes de Khemri m’ont sauté aux yeux. Si je regrette amèrement de ne pas avoir pu trouver de Nécrosphinx (la figurine n’étant plus disponible et les prix à l’occasion sur ebay étant largement hors de portée), j’ai trouvé mon bonheur dans les Morghast Archai. Deux énormes démons aux look très égyptien aux ailes décrépies et entourées de halos d’âmes : il n’en fallait pas plus pour me convaincre. J’ai donc assemblé un des deux et j’ai converti ses mains en ajoutant des épées de Tzaangors pour lui donner des « serres maléfiques ». Je lui ai rajouté un petit symbole de Tzeentch sur sa tête, qui est en fait un morceau de bâton du kit des Exalted Sorcerers. En termes de peinture, j’ai appliqué les mêmes techniques que pour les Rubric Marines. Je voulais aussi lui faire un corps noir pour donner l’aspect qu’il était carbonisé (après tout les Thousand Sons sont devenus ce qu’ils sont après l’épisode du Bûcher de Prospero). Les lames sont un savant mélanges de métal, de Guilliman Blue, de Druchii Violet, de Ardcoat pour vraiment leur donner un aspect magique. Je suis très fier de cette réalisation et il s’intègre très bien dans l’armée… bien plus qu’un Prince Démon standard je pense. Et surtout, j’en ai un autre dans la boîte au cas où j’ai envie d’en faire un deuxième!

Les Cultistes. Bon là, je dois avouer, je suis tombé sur un os. Les figurines de GW ne sont pas terribles et surtout vendues sans que l’on puisse les personnaliser (la petite boîte ne permet pas de faire 5 cultistes avec des fusils par exemple) et encore une fois, le manque de personnalisation m’a découragé de les acheter.. Je suis donc allé voir ce qu’il était possible de faire avec d’autres kits. Exit des conversions trop compliquées avec les figurines de la garde impériale, et exit aussi les figurines des Kairic Acolytes – trop gros et finalement pas assez futuristes. Je me suis quand même procuré leurs têtes masquées qui étaient une bonne base pour des membres d’un genre de culte à Tzeentch dans une cité ruche. Pour les corps je suis allé voir du côté des flagellants de l’Empire. Je suis étonné que GW vende toujours ces figurines que peu de gens doivent encore utiliser! Mais elles étaient parfaites pour représentent des types dans des robes déchirées. Et puis il y a plein de petites pièces dans la boîte qui, bizarrement, marchent très bien pour les cultistes : des clefs, des sabliers… parfait pour des types qui vénèrent Tzeentch. Il ne me manquait plus que les armes. Malheureusement, je n’ai trouvé nulle part de quoi me satisfaire chez GW. Même les autoguns des Neophytes Hybrids des Genestealers ne convenaient pas (certaines mains étaient trop insectoïdes) et surtout je n’ai pas trouvé de quoi me procurer suffisamment de bits (je ne voulais pas acheter la boîte entièrement pour finalement n’utiliser que 5 ou 6 pièces). C’est finalement chez Anvil que j’ai trouvé ce que je cherchais : des bras tout simples dans des amples manches de robes et des genres de mitrailleuses toutes simples. Ces petites pièces marchent plutôt bien avec les figurines de GW, même si j’ai du utiliser un peu de greenstuff pour combler des vides. J’avais juste besoin de ces quelques pièces, je suis un peu déçu de ne pas avoir trouvé ça chez GW mais au final le rendu marche bien. En terme de peinture, ce fut probablement l’unité la moins intéressante à peindre. Fort heureusement j’ai trouvé un petit pigment « terre de sienne calcinée » qui donné un peu plus de caractère à l’unité. J’en ai appliqué largement sur leurs robes en dilué sur leurs armes pour un aspect rouillé et sale. Si d’aventure je refais des Cultistes, j’essaierai de trouver une autre solution: j’ai vu un joueur utiliser des guerriers fantômes elfes avec des fusils lasers pour représenter la garde de Prospero (les anciens impériaux en poste avant que Prospero ne soit déclarée hérétique). A voir…

J’avais suffisamment d’expérience désormais dans la palette de couleur des Thousand Sons pour m’attaquer au seul et unique Ahriman. Personnage emblématique de Warhammer 40k et de l’Hérésie d’Horus, Ahriman est le Premier Capitaine et le Maître Librarian de la Légion. Celui là même qui est responsable de la « rubrication » qui lui a valu l’Exil (je suis d’ailleurs en train de lire les livres de Black Library sur cet épisode). Ce personnage était chargé de sens et la figurine le représentant est encore une prouesse de sculpture. Il devait donc être le point d’orgue de mon armée. Je me suis donc vraiment appliqué en déployant toutes mes connaissances de la peinture. J’ai commencé par son disque que j’ai peint en détail avec plusieurs niveaux d’éclaircissements.. pour finalement me rendre compte qu’il serait masqué à plus de 50% par Ahriman lui-même! Pour la partie haute du disque, je l’ai peinte dans les même tons que les Tzaangors, par souci d’unité.

Ahriman lui-même ma demandé beaucoup de temps, j’ai vraiment poussé mon travail de couleurs sur ses robes. Le Screamer Pink est une couleur j’apprécie beaucoup, très chaud, et j’ai décidé de l’éclaircir jusqu’à laisser des petites traces de rose très pâle (limite blanches) sur les arrêtes de sa cape et de sa robe). Le reste m’a demandé aussi énormément de temps pour peindre les détails de la figurine : ses petites babioles, son casque, son bâton etc.. J’en ai profité pour en apprendre un peu plus sur le Bâton Noir d’Ahriman en le peignant. L’énergie du Warp qu’il manipule dans sa main a été beaucoup plus facile à faire que prévue : il s’agit simplement d’une base de gris clair sur laquelle j’ai appliqué du Lamenters Yellow, Waywatcher Green et Guilliman Blue en les mélangeant aux points de jonction. Evidemment, je suis très fier de la figurine et du résultat que j’ai réussi à obtenir, probablement la figurine sur laquelle j’ai passé le plus temps en peinture mais chaque seconde était un plaisir. J’étais presque triste de l’avoir terminé au moment où j’ai finalement assemblé Ahriman sur son disque.

Pour finir ces premiers 1000 points, je voulais me lancer un nouveau défi : peindre une figurine de Forgeworld sur laquelle je lorgnais depuis un petit moment. Normalement réservée à Horus Heresy, le dreadnought Osiron est une figurine imposante et qui ne manque pas de superlatifs pour être décrite. Le plan était de la jouer en tant que Hellforged Contemptor Dreadnought, une unité Forgeworld située entre le Helbrute et le Léviathan en terme de puissance. J’ai donc acheté le kit tout en résine et au bout de plusieurs heures de préparation, j’étais fin prêt à le peindre et l’assembler. Je me suis énormément appliqué là aussi pour rendre justice à cette magnifique figurine. Je l’ai peinte en couleur 40k plutôt qu’en rouge de Horus Heresy encore une fois par souci d’unité avec le reste de l’armée. Je l’ai équipé de deux Butcher Cannons (une super arme de tir pour bénéficier de sa capacité de tir à 2+, qui fait des gros trous). Pas de grosse difficulté sur la peinture, j’ai utilisé les mêmes techniques de pour les Marines. J’ai poussé les éclaircissement du mieux que je pouvais. Pour la pose, je voulais surtout en faire une plateforme de tir, donc j’ai préféré lui en donner une statique, où il est bien ancré dans le sol pour tirer à distance. Si j’en fait un autre, je l’équiperai cette fois-ci d’armes de corps à corps pour changer!

Et voilà pour la description de toutes mes unités! J’espère que vous apprécierez le rendu final autant que j’ai eu de plaisir à les peindre. Je ne compte pas m’arrêter là pour les Thousand Sons et j’ai encore plein de projets pour faire grandir l’armée et l’amener jusqu’à 2000 points.

En tout cas je ne peux que vous conseiller de vous pencher sur ces figurines si vous voulez commencer une nouvelle armée pour 2019, la qualité est irréprochable et c’est une superbe défi de peinture. Moi je retourne à mes pinceaux et je vous dis à très vite, probablement avec mes Drukhari : la campagne Planet Wargame commence bientôt et je compte bien faire quelques parties avec mon armée!

All is dust.

Publicités

2 réflexions sur “New Army Reveal: Thousand Sons!

  1. Super sympa l article. Je vais tester le guilluiman blue pour l ombrage. Autre idée pour les cultistes: des gangers delaque de necromunda, qu en penses tu?

    J'aime

    1. Salut Xavier, merci pour ton commentaire! Ah oui je te conseille le Guilliman Blue, ca change du shading standard. Je te conseille de le diluer avec du Lahmian Medium un peu (surtout pas de l’eau): tu peux mieux maîtriser la quantité que tu mets et tu peux toujours en rajouter une deuxième couche si tu juges que ce n’est pas suffisant. Fait quelques tests avant pour voir si ça te plait. Ce qui m’a beaucoup plu c’est que cette technique donne un ombrage plus doux, beaucoup moins tranché qu’un Nuln Oil ou Nightshade. Question de goût..

      Concernant les cultistes, j’ai vu passer les figurines des Delaque (j’avais déjà terminé mon escouade quand ils sont sortis). Dans l’absolu je trouve ces figurines superbes mais je les vois davantage associées à Slaanesh (long manteaux en cuir, physiques très élancés). Je suis pas certain que ça match des masses avec les Thousand Sons. Après, tout est possible avec les bonnes couleurs et les petites conversions que tu peux y apporter. Mais je crains aussi que tu te confrontes au même problème que j’ai eu : le manque de choix d’armes.. Cela dit je serai curieux de voir ce que ça pourrait donner!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s